Juliette, Benjamin, Clément : ils ont osé vivre leur projet et leurs rêves

Comment trois jeunes ont osé se lancer à l’aventure en suivant leurs rêves  et dépassant leurs peurs.

La vie est étonnante : depuis quelques mois je me suis inscrit sur un site de covoiturage et propose des places à bord de mon véhicule lors de mes trajets.

C’est souvent pour moi l’occasion de rencontres étonnantes, comme celles de Juliette,23 ans, Clément, 28 ans, Benjamin, 25 ans.

Trois rencontres consécutives, à trois semaines d’intervalle, et toutes placées sous le signe du voyage et du rêve….

 

Juliette revenait de s’être fait vacciner à l’hôpital de Nantes contre la fièvre jaune. Une belle personnalité, pleine de fraîcheur et d’enthousiasme. Venant de terminer sa troisième année d’études en architecture, elle s’apprêtait à partir à l’aventure la semaine suivante, pour une durée d’un an, à Guadalajara, deuxième ville du Mexique.

Dans son entourage familial et bien qu’ayant des parents enseignants, elle ne récoltait que des pensées de peur relativement à son projet : peur qu’elle soit enlevée, violée, volée, mêlée au trafic de drogue…

je sentais que cela l’écrasait, et je me suis employé tout au long du trajet à évoquer tous les aspects « positifs » et enthousiasmants de ce voyage : décision personnelle en accord avec son ressenti, découverte d’un monde inconnu et coupure du cordon ombilical, rencontres enrichissantes à venir, occasion d’apprendre à se connaître elle-même dans des circonstances différentes, rêves de nouveaux espaces…qui allaient enfin se concrétiser!

au bout d’un moment elle s’est endormie comme un bébé ! À l’arrivée elle avait retrouvé son beau sourire et sa confiance en elle. Elle se sentait prête à faire face au repas de famille préparé à l’occasion de son départ…

et à l’heure qu’il est je suis convaincu que Juliette ne regrette pas son choix !

 

Benjamin, lui, revenait, devinez d’où ? De Guadalajara ! Décidément… il venait d’y passer un an d’études d’ingénieur arts et métiers. Il était rentré depuis peu, et il trouvait difficile de se réadapter à son pays d’origine.

D’autant plus qu’il devait habiter chez ses parents durant quelques mois avant de trouver son logement.

Lui aussi avait réalisé son rêve, était parti seul à l’aventure, avait fait de belles rencontres et s’était un peu plus rencontré lui-même.

Clément, lui, a élaboré un projet un peu plus « risqué » : partir avec sa compagne pour réaliser en une année le tour de l’Atlantique à la voile.

Ils ont dû prendre un congé sabbatique, vendre leur maison, acheter un bateau, préparer tout l’équipement, le ravitaillement, l’itinéraire, lire les instructions nautiques etc…beaucoup de préparatifs, de rêves de plus en plus concrets et précis.

Il était rentré depuis quinze jours, lui aussi avait un peu de difficultés à revenir …..ce n’est pas étonnant : si vous reveniez d’un tel périple, d’un tel voyage extérieur et intérieur, d’avoir dû composer nuit et jour avec les éléments….seriez-vous le même être ?

Je voulais partager avec vous le bonheur que j’ai ressenti à échanger avec Juliette, Benjamin et Clément. Ils ont Osé, ils ont transformé leurs peurs, repoussé les portes de leur mental étriqué, ils ont eu confiance en eux, en la vie, dans tous ces « autres » qu’ils ont croisé sur leur chemin…

je vous invite à ouvrir votre cahier, à vous rappeler de la dernière fois que cela vous est arrivé..ou bien à noter si vous aimeriez vivre cela, où et quand . La pensée et le rêve créent notre réalité, peu à peu, soyez-en convaincu(e) !

Laisser un commentaire