Comme Napoléon bâtissez votre avenir en confiance (6/6)

confiance,avoir confiance, confiance en soiVous souffrez parfois d’un manque de confiance en vous ? En évoquant la confiance qu’avait Napoléon en lui, vous verrez dans cet article pourquoi vous vous sentez souvent coupable, comment vous débarrasser de cela, puis comment aborder vos grands projets. Cet article clôt la série de 6 articles.

Finissons de commenter les différents points cités dans l’article 1 :

  • « Napoléon détestait le présent«  : non. Napoléon était sûrement bien ancré dans le présent. Et de là il préparait le futur. Nous avons dit dans l’article précédent que cet ancrage dans le présent est indispensable sur le chemin du développement personnel. Il apporte une solidité, une confiance, un point central.
  • « Se sentait sans arrêt coupable de ses choix«  : je ne pense pas . Se sentir coupable suppose de se juger « négativement » , cela consolide la mauvaise opinion de soi , effrite la confiance en soi et, évidemment, ne favorise pas du tout la mise en œuvre de « grands » projets ! Vous sentez-vous coupable de certains de vos choix ? Je suis sûr que oui ! Et ce n’est pas étonnant car « nous » avons mis en place dans notre civilisation des outils ( par exemple l’idée selon laquelle il faut toujours « faire » quelque chose et dans un délai imparti) pour nous culpabiliser sans arrêt , ce qui fait mouliner notre mental à l’infini… Pendant ce temps-là, nous ne travaillons pas à notre développement, à notre libération.

Alors pourquoi culpabiliser ? Assumez vos paroles et vos actes, ils vous permettent de vous confronter à vos émotions et vous donnent ainsi de multiples occasions de les transformer, de progresser. Ils fournissent aussi à votre entourage la possibilité d’avancer, grâce à vous !

Réjouissez-vous de cela et surtout devenez-en convaincu ! Nous interagissons tous, tout le monde fait « travailler » tout le monde. Celui ou celle qui comprend et intègre cette vérité fait un grand pas en avant.

Voilà, nous avons repéré ensemble à travers cette série d’articles quelques ingrédients de base qui ont permis à Napoléon de devenir un grand bâtisseur, et qui vous seront très utiles. N’hésitez pas à les relire et les étudier.

Prenez quelques minutes pour écrire dans votre calepin d’une part quelle est votre attitude face à la culpabilité, et d’autre part ce que vous devriez modifier, transformer pour mettre en œuvre Vos Grands Projets.

Si vous pensez ne pas avoir de « grands projets », surtout ne vous jugez pas en vous disant que vous êtes minable ! Partez de là où vous en êtes, essayez de vous souvenir de vos rêves d’enfant, et peu à peu vous vous autoriserez à avoir des projets peut-être plus vastes…mais rien ni personne ne vous y oblige.N’oubliez pas : il s’agit de VOTRE VIE.

Ceci termine notre série de 6 articles consacrés au développement personnel de Napoléon…et au vôtre ! Si vous n’avez pas lu les quatre précédents, vous pouvez les retrouver sur le blog.

Est-ce que cette série vous a été utile ? Dites-nous aussi si vous avez de grands projets, ou bien à quoi vous rêviez lors de votre enfance. N’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires ou dans « contactez-moi »

Cet article vous a plu ? Recevez chez vous, directement, une sélection des meilleurs…et vos cadeaux !

Prénom:
Adresse mail:

Laisser un commentaire